Diplôme d’Études Spécialisées Gynécologie obstétrique

Présentation

Carte d’identité de la formation

Domaine : Sciences, Technologies, Santé
Discipline : Médecine
Public concerné : Formation initiale
Niveau de sortie : DES Médecine
Durée : 5 ans
Crédits : 0 crédit ECTS
Collège : Collège Santé
Composante : UFR SCIENCES MEDICALES
Site de formation : Campus Carreire
Responsable(s) de la formation : DOMINIQUE DALLAY

Organisation

Organisation des études

Les enseignements sont organisés par les unités de formation et de recherche de médecine des universités habilitées à cet effet, selon des modalités déterminées par leur conseil et après approbation du ou des présidents d'université. Les enseignements sont dispensés au sein des unités de formation et de recherche, des centres hospitaliers régionaux faisant partie des centres hospitaliers et universitaires et des autres établissements d'affectation des candidats.

La préparation de chaque diplôme d'études spécialisées ou de chacune des options d'un tel diplôme est placée sous la responsabilité d'un enseignant chargé de coordonner l'organisation des enseignements théoriques et pratiques de chaque diplôme d'études spécialisées dans l'interrégion. Il est désigné pour une durée de trois ans renouvelable une fois consécutivement, sur présentation d'un projet pédagogique de formation, par les directeurs des unités de formation et de recherche de médecine de l'interrégion ou les présidents des comités de coordination des études médicales, après avis des conseils des unités de formation et de recherche concernées ainsi que de enseignants de la spécialité.

Les enseignants coordonnateurs interrégionaux d'un même diplôme d'études spécialisées sont chargés, après concertation, de formuler des propositions :

  • aux unités de formation et de recherche de médecine en ce qui concerne le contenu, les modalités et les méthodes d'évaluation des enseignements.
  • aux différentes commissions de subdivision d'agrément des stages, prévues à l'article 30 du décret du 16 janvier 2004 en ce qui concerne les critères d'agrément des services, en prenant en compte notamment
  • 1- L'encadrement et les moyens pédagogiques
  • 2- Le degré de responsabilité des internes
  • 3- La nature et l'importance des activités de soins et éventuellement de recherche clinique

En tant que de besoin, les coordonnateurs de deux diplômes d'études spécialisées se concertent sur le contenu et les conditions d'accès aux enseignements théoriques de leur formation et font des propositions d'agrément commun de stage.

Pour la préparation de chaque diplôme d'études spécialisées, l'enseignant coordonnateur est assisté d'une commission interrégionale de coordination et d'évaluation.

La commission interrégionale de coordination et d'évaluation instituée pour chaque spécialité comprend :

  • l'enseignant coordonnateur du diplôme ou, le cas échéant, les enseignants coordonnateurs des options du diplôme ;
  • et au minimum trois autres personnels enseignants et hospitaliers titulaires des centres hospitaliers et universitaires dont deux au moins de la spécialité. Ces enseignants sont responsables de l'enseignement des diplômes d'études spécialisées concernés ; ils doivent appartenir à différentes unités de formation et de recherche de médecine de l’inter-région.

La commission interrégionale de coordination et d'évaluation se réunit au moins une fois par an sur convocations de l'enseignant coordonnateur, pour examiner le contenu et les modalités d'enseignement et de validation des stages.

La commission est consultée, pour avis, par l'enseignant coordinateur du diplôme d'études spécialisées concerné dans le cadre du dépôt des dossiers de demande d'agrément des lieux de stage de formation pratique d'internes, fournis par chaque chef de service hospitalier ou extrahospitalier.

I - ENSEIGNEMENTS ( Trois cents heures environ)

A ) Enseignements généraux

- Méthodologie de l'évaluation des pratiques de soins et de la recherche clinique en gynécologie obstétrique ;

- Epidémiologie et Santé publique ;

- Organisation, gestion, éthique, droit et responsabilité médicale en gynécologie obstétrique, économie de la santé.

B ) Enseignements spécifiques

1 ) Formation de base

- Grossesse normale ;

- Grossesse pathologique ;

- Accouchement normal. Suites de couches normales et pathologiques ;

- Accouchements pathologiques. Interventions obstétricales ;

- Gynécologie générale ;

- Le sein et sa pathologie.

2) Formation thématique

- Gynécologie médicale ;

- Oncologie gynécologique et mammaire ;

- Chirurgie gynécologique et mammaire ;

- Reproduction, sexualité, fertilité ;

- Diagnostic prénatal, médecine foetale.

II - FORMATION PRATIQUE

A ) Cinq semestres dans des services agréés pour le diplôme d'études spécialisées de gynécologie obstétrique.

B ) Deux semestres dans des services agréés notamment, pour le diplôme d'études spécialisées de chirurgie générale et les diplômes d'études spécialisées complémentaires de chirurgie viscérale et digestive, de chirurgie urologique et de chirurgie vasculaire.

C ) Trois semestres libres.

Stage

Obligatoire

La formation pratique comporte des fonctions hospitalières et extra-hospitalières. les fonctions hospitalières sont effectuées dans les services agréés des centres hospitaliers universitaires et des établissements hospitaliers, y compris les établissements militaires ou privés participant au service public et liés par convention à ces centres, conformément à l'article L.632-5 du code de l'éducation. L'interne est placé sous l'autorité du responsable médical de la structure auprès de laquelle il est affecté.

Les fonctions extra-hospitalières peuvent être exercées dans des organismes agrées extra-hospitaliers ou dans des laboratoires agréés de recherche. L'interne est, en ce cas, placé sous la responsabilité du directeur de l'organisme ou du laboratoire auprès duquel il est affecté.

Les stages dans les services agréés pour leur formation sont offerts tous les six mois aux internes, par discipline ou groupe de disciplines, selon des modalités fixées par arrêté des ministres chargés de l'enseignement supérieur et de santé.

La durée de chaque stage est d'un semestre. Le choix des internes s'effectue par ancienneté de fonctions validées pour un nombre entier de semestres. A ancienneté égale, le choix s'effectue selon le rang de classement dans la discipline ou le groupe de disciplines.

Les internes de santé publique peuvent , à la suite d'un seul et même choix , effectuer un stage de deux semestres consécutifs au sein de l'Ecole nationale de la santé publique selon des modalités fixées par arrêté des ministres chargés de l'enseignement supérieur et de la santé.

Le choix des stages est organisé dans le cadre de chaque subdivision par le préfet de région.

Les stages extra-hospitaliers font l'objet de conventions passées entre :

- les responsables des organismes ou laboratoires agréés ou les maîtres de stage

- le directeur de l'unité de formation et de recherche médicale dont relève l'interne

- le directeur du centre hospitalier auquel l'intéressé est administativement rattaché. Chaque convention fixe les modalités d'organisation du stage ainsi que les conditions de réparation et d'assurances des dommages causés ou subis par l'interne durant celui-ci. La convention désigne le maître de stage.

Les conventions de stages extra-hospitaliers pour le diplôme d'études spécialisées de médecine du travail ne peuvent être conclues qu'après avis du médecin-inspecteur régional et de la main-d'oeuvre.

Modalités et contrôle des connaissances

Délivrance du diplôme d'études spécialisées

La commission interrégionale propose la délivrance du diplôme d'études spécialisées au cours du dernier semestre d'internat. Elle se fonde sur :

- la validation de tous les stages exigés pour le diplôme d'études spécialisées, attestée par un carnet de stage ou à défaut par les fiches mises en annexe à l'arrêté relatif à l'organisation, au déroulement et à la validation des stages des internes

- un mémoire rédigé et soutenu par l'interne et portant sur un travail de recherche clinique ou fondamentale. Ce mémoire peut porter sur un thème spécifique ou être constitué d'un ensemble de travaux. Le sujet de ce mémoire doit être préalablement approuvé par l'enseignant coordonnateur. Avec son accord, la thèse peut, en tout ou partie, tenir lieu de mémoire si elle porte sur un sujet de la spécialité et si elle est soutenue lors de la dernière année d'internat.

- un document de synthèse rédigé par l'interne portant sur les travaux scientifiques qu'il a réalisés, notamment dans le cadre de la préparations d'un diplôme d'études approfondies ou d'un master, sur sa participation à de congrès ou colloques, ses stages à l'étranger et tout autre formation ou expériences complémentaires

- des appréciations annuelles de l'enseignant coordonnateur et, le cas échéant, des enseignants coordonnateurs d'autres spécialités.

- de l'avis du directeur de l'unité de formation et de recherche dont relève l'interne

Les candidats n'ayant pas obtenu leur diplôme à la fin de leur troisième cycle en qualité d'interne ont la possibilité de se présenter, à nouveau, devant la commission.

Ils doivent, pour cela, reprendre une inscription universitaire.

Lors de la validation terminale de la formation des internes, la commission peut prendre en considération des stages pratiques supplémentaires validés dans des services agréés au titre d'un autre diplôme d'études spécialisées et des enseignements différents de ceux des diplômes d'études spécialisées auxquels sont inscrits les intéressés, à condition qu'ils soient effectués en plus des obligations de formation théorique et pratique exigées par la maquette du diplôme d'études spécialisées concerné, et selon les règles fixées par les conseils des unités de formation et de recherche et approuvées par les présidents d'universités.

Débouchés

Admission

Niveau de recrutement / Pré-requis

Peuvent accéder au troisième cycle des études médicales :

-Les étudiants ayant validé le deuxième cycle des études médicales en France;

-Les étudiants ressortissants des Etats membres de la Communauté Européenne, de la Confédération suisse, de la Principauté d'Andorre ou des Etats parties à l'accord sur l'Espace économique européen, autres que la France, titulaires d'un diplôme de fin de deuxième cycle des études médicales ou d'un titre équivalent délivré par l'un de ces Etats. Un arrêté des ministres chargés de l'enseignement supérieur et de la santé détermine les conditions dans lesquelles sont appréciées ces équivalences.

Des épreuves classantes nationales anonymes permettent à tous ces candidats d'obtenir une affectation en qualité d'interne.

Sont donc admis à s'inscrire en vue des diplômes d'études spécialisées, les internes et autres catégories d'étudiants assimilés des armées classés aux épreuves classantes nationales prévue par l'article 4 du décret du 16 janvier 2004.

Modalités d'inscription

Les étudiants affectés à l'issue des épreuves classantes qui postulent aux diplômes d’études spécialisées, prennent une inscription administrative annuelle auprès d'une des universités de la subdivision dans laquelle ils sont affectés, selon les règles fixées par le ou les conseils des unités de formation et de recherche de médecine et approuvées par le ou les présidents d'université concernés.

L'inscription définitive à un diplôme d'études spécialisées est prise, au plus tard à la fin du quatrième semestre effectué après nomination en qualité d'interne, sur avis du coordonnateur.

Pour pouvoir s'inscrire au diplôme d'études spécialisées de leur choix correspondant à leur discipline d'affectation les internes doivent avoir effectué au moins un semestre spécifique de la spécialité dans un service agréé au titre de ce diplôme et pouvoir satisfaire dans les délais impartis aux exigences du programme du diplôme d'études spécialisées qu'ils choisissent.

Contact

Formulaire de contact

* les champs suivis d'un astérisque doivent obligatoirement être remplis pour que la demande soit traitée.


Services pouvant vous être utiles

Gestion des cursus étudiants 3ème cycle de médecine spécialisée, DES et DESC

Bâtiment AD

Campus de Carreire


146, rue Léo Saignat
33076 BORDEAUX
Tél. 05 57 57 13 42
Fax. 0557574653
scolarite.medecine-specialisee@u-bordeaux.fr


DOMINIQUE DALLAY


dominique.dallay@u-bordeaux.fr


2019 / 2020

Formation 2019 / 2020

Gestion des cursus étudiants 3ème cycle de médecine spécialisée, DES et DESC

146, rue Léo Saignat
33076 BORDEAUX

Tél. 05 57 57 13 42
Fax. 0557574653

scolarite.medecine-specialisee@u-bordeaux.fr

Choisir une autre formation