Les perspectives d’évolution offertes aux psychomotriciens concernent le domaine de la formation, la recherche en psychomotricité, et les fonctions de cadre de santé. Ainsi, le psychomotricien peut participer à différentes actions dans différents secteurs d’activité :

  • la formation initiale et l’encadrement des stagiaires (à l’université et dans les écoles de formations paramédicales).
  • la formation continue.
  • la contribution à la formation d’autres professionnels.
  • la collaboration à des interventions coordonnées avec des secteurs professionnels, autres que ceux de la santé, notamment éducatifs, sociaux et de réinsertions.
  • le développement de la recherche scientifique, dans le domaine médical, psychologique, social et éducatif.
  • la consultation et le conseil auprès d’instances administratives et communautaires.

Psychomotriciens actifs en France

  • 90% en mode salarial. Ils interviennent dans les institutions spécialisées (IME, IR, CMPP, CAT, centre de rééducation, hôpital…).
  • 14% parmi eux travaillent avec des personnes non malades (crèche, école maternelle, maison de retraite, aide à domicile...).
  • Près de 10% pratiquent en libéral.

Mise à jour le 29/11/2018